La cigarette électronique et la santé bucco-dentaire

Vous envisagez d’arrêter de fumer ou de diminuer votre consommation de tabac ? Ou bien juste curieux d’essayer de nouvelles expériences comme le vapotage ? Dans cet article, nous vous informons sur la cigarette électronique et ses inconvénients, notamment sur votre santé en général, mais aussi sur votre santé bucco-dentaire en particulier.

Le tabagisme représente un sérieux problème de santé publique, les campagnes de sensibilisation ont fait un énorme travail puisque chaque jour beaucoup plus de gens se mettent au sevrage du tabac. Le moyen le plus utilisé dans ce cas de figure est : la cigarette électronique. Il est bien de savoir que le vapotage a moins d’effets néfastes sur la santé. Néanmoins, ils ne les suppriment pas définitivement. 

La cigarette électronique jaunit-elle les dents ?

Tout le monde le sait, le tabagisme est l’ennemi numéro un d’une bonne santé de la bouche et des dents. La présence de produits chimiques comme le goudron et la nicotine inhalés dans la cigarette classique jaunissent les dents et mettent en cause l’hygiène dentaire. Plus encore. Ils attaquent l’émail, la couche supérieure des dents, par conséquent, elles perdent leur couche de protection. La gencive est aussi touchée par un saignement qui peux causer un déchaussement des dents.

Contrairement à la cigarette classique, la cigarette électronique est bien meilleure pour la santé bucco-dentaire parce qu’elle ne contient pas les produits chimiques présents dans la cigarette traditionnelle, donc elle jaunit moins vite les dents et permet un blanchiment plus long. En revanche, le liquide qui sort sous forme de vapeur peut causer une légère coloration des dents dû à la présence de nicotine.

Le e-liquide : est-il dangereux pour la santé ?

Cette substance visqueuse composée essentiellement de glycérine végétale et de propylène glycol ne représente pas un problème pour la santé. En effet, la glycérine végétale est non seulement présente dans nos plats du quotidien, mais aussi dans les produits pharmaceutiques. Cette substance incolore et inodore avec une saveur sucrée est utilisée dans le e-liquide pour produire une importante quantité de vapeur. Elle est associée au propylène glycol pour restituer les saveurs.

L’autre composant du liquide à vapoteuse est une matière réputée peu toxique d’où son utilisation dans les produits de beautés, il s’agit du propylène glycol. Les réactions observées lors de son utilisation dans les médicaments ne sont pas contraignantes. Néanmoins, on peut observer des réactions allergiques et/ou cutanées.

Il est maintenant clair que vapoter est beaucoup moins nuisibles que de fumer une cigarette classique. Le vapotage réduit fortement le risque de maladies cardiovasculaires et de cancers liés au tabagisme classique.

Le vapotage et l’hygiène bucco-dentaire.

Comme toute substance industrielle, le e-liquide ou la vape peut occasionner certains inconforts au niveau de la dentition et de la cavité buccale dans son ensemble. Par conséquent, il recommandé de brosser les dents régulièrement afin d’éliminer la nicotine déposée et les gouttes du liquide provoquées par la condensation. Il est à noter que la visite chez le dentiste deux fois par an est nécessaire afin de prévenir d’un éventuel problème bucco-dentaire.

L’e-cigarette est conçue comme une éventuelle solution pour arrêter de fumer et échapper aux conséquences désastreuses sur la santé, elle est recommandée pour fumeurs en voie de sevrage. Elle a moins de risques sur la santé et représente une solution esthétique et visuelle pour les dents, mais elle n’est nullement recommandée pour les non-fumeurs sous peine de développer une accoutumance.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.